Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

            
                   mudra du roi/ Kathakali/ Kalamandalam Gopi, septembre 1990 /photo/copyright. D. Vitalyos

 

Du malayâlam, aux éditions Gallimard, dans la collection “ Connaissance de l’Orient ”, une des pièces maîtresses du répertoire de Kathakali, écrite par Unnâyi Vâriyar, Jours d'amour et d'épreuve, l'histoire de Nala (1995) (titre original: Nalacharitam).

 

De l'anglais pour les éditions du Seuil l'essai du psychanalyste Sudhir Kakar Chamans, mystiques et médecins sur les approches thérapeutiques traditionnelles des troubles mentaux en Inde (1997).

 

De l'anglais, aux éditions Karthala, l'essai L'État et les arts en Inde: pour une culture citoyenne, de B.P. Singh (1999).

 

De l'anglais, pour les éditions Philippe Picquier, le recueil de nouvelles (et recettes) de Bulbul Sharma, La colère des aubergines (1999).

 

De l'anglais, pour les éditions Philippe Picquier le roman de Mukul Kesavan, Retour sur image (1999).


De l'anglais, pour les éditions Philippe Picquier, le roman de Sanjay Nigam :Le Charmeur de serpent (mars 2000).

 

Du malayâlam, pour la revue Europe, un poème d’Ayyappa Paniker : La Démangeaison (avril 2001, « Littératures de l’Inde »).

 

De l’anglais, pour les éditions Philippe Picquier, le roman de I. Allan Sealy, Everest Hotel (2001).

 

Du malayâlam, une nouvelle de Kamala Das, Le Témoin, pour la collection “ Les uns les autres ”, Syros (2002).

 

De l’anglais, pour les éditions du Seuil, le roman de Manil Suri, La Mort de Vishnou (2002).

 

De l’anglais, pour les éditions Philippe Picquier, le roman de Radhika Jha : L’Odeur (2002).

 

Du malayâlam, pour la revue Europe, des poésies d’Ayyappa Paniker, (Prison, Vision, Plus jamais) et Shankara Kurup (Le Maître charpentier), et des nouvelles de Vaikom Muhammad Basheer (Bachir: Le Talisman), Paul Zacharia (Il Était une fois) et O.V. Vijayan (L'Aéroport) (novembre 2002).

 

De l’anglais, avec Catherine Richard, pour les éditions Philippe Picquier, du livre de Jawaharlal Nehru, La Découverte de l’Inde (2002).

 

Du malayâlam, Unni, une nouvelle de Kamala Das, pour le recueil Belles Etrangères Inde 2002, éd. Philippe Picquier (2002).

 

De l’anglais, Hiren Das et l’histoire, une nouvelle de Mukul Kesavan, pour le recueil Belles Etrangères Inde, 2002, Philippe Picquier (2002).

 

Du malayâlam, pour les éditions Fayard, le roman Les Légendes de Khasak, de O.V. Vijayan (2004).

 

De l’anglais, pour les éditions du Seuil, le roman de Sudhir Kakar, Au Nom de l’Extase (2005).

 

Du malayâlam, pour les éditions Zulma, le roman Grand-Père avait un éléphant, de Vaikom Muhammad Basheer (2005).

 

De l’anglais, pour les éditions Fayard, le roman Le Dernier rire du moteur d’avion, de Ruchir Joshi (2006).

 

Du malayâlam, pour les éditions Zulma, le recueil Les Murs et autres histoires (d’amour), nouvelles de Vaikom Muhammad Basheer (2007).

 

De l’anglais, pour les éditions Fayard, le roman Le Trotter-Nama, de I. Allan Sealy (2007).

 

De l’anglais, pour les éditions Albin Michel, la biographie Deux Vies, de Vikram Seth (2007).

 

 De l’anglais, pour les éditions du Seuil, avec Cécile Déniard, l’essai Les Indiens, Portrait d’un peuple, de Sudhir et Katharina Kakar (2007).

 

De l’anglais, pour les éditions du Seuil, l’essai Nehru, l’invention de l’Inde, de Shashi Tharoor (2008).

 

De l’anglais, pour les éditions Fayard, le roman La Solitude des empereurs, de David Davidar (2008).

 

De l'anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman Mother India (titre anglais: The Age of Shiva) de Manil Suri (2009).

 

De l'anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman Cette Nuit-là d'Indra Sinha (2009).

 

De l'anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman Quand Viennent les Cyclones, d'Anita Nair (2010).

 

De l'anglais, pour les éditions du Seuil, l'essai Fou et Divin de Sudhir Kakar (2010).

 

De l'anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman Retour à Brixton Beach de Roma Tearne (2011).

 

Du malayâlam, pour les éditions Zulma, le recueil de nouvelles Le Talisman, de Vaikom Muhammad Basheer (2012). Grand Prix de traduction de la Ville d'Arles (Amédée Pichot).

 

De l'anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman La Vallée des Masques, de Tarun Tejpal (2012).

 

De l’anglais, pour les éditions Zulma, le roman Le Magicien de la finance, de R.K. Narayan (2013).

 

De l'anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman L'Inconnue de Bangalore, d'Anita Nair (2013).

 

De l'anglais, pour les éditions Hélium, le livre jeunesse Le Tigre de Miel, de Karthika Nair, illustré par Joelle Jolivet (2013).

 

De l'anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman Bollywood Apocalypse, de Manil Suri (avis aux lecteurs : traduction dans laquelle ont été glissées des inepties que je n'ai jamais écrites, voir l'article "Les aléas du métier") (2014).

 

De l'anglais (traduit du kannada par l'auteur), avec Annette Leday, la pièce de théâtre Nâga Mandala, de Girish Karnad, pour la Maison Antoine Vitez. (2013; éditeur intéressé bienvenu!).

 

De l'anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman La Vie troublée d'un tailleur pour dames, de Bulbul Sharma (2014).

 

Du tamoul, avec Krishna Nagarathinam, pour les éditions Zulma, le recueil de nouvelles De Haute Lutte, d'Ambai (2015).

 

De l’anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman Adieu Calcutta, de Bunny Suraiya (2015).

 

De l’anglais, pour les éditions du Seuil, le roman de Vaiju Naravane Transgressions (2015).

 

De l'anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman d'Anita Nair, Dans les Jardins du Malabar (2016).

 

De l'indonésien, pour les éditions Zulma,  révision de la traduction anglais-français par Michèle Albaret-Maatsch du premier tome du "Buru Quartet" de Pramoedya Ananta Toer, Le Monde des Hommes (2017).

 

De l'indonésien, pour les éditions Zulma, traduction en français du deuxième tome du "Buru Quartet" de Pramoedya Ananta Toer, Enfant de toutes les nations (2017).

 

De l'anglais, pour les éditions Albin Michel, le roman-abécédaire gastronomique d'Anita Nair, Soupe Alphabet pour deux amants (à paraître)

 

Du malayâlam, la nouvelle de Vaikom Muhammad Basheer, Les Héritiers légitimes de la Terre (en attente)

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Trad-India

  • : Trad-India, lire et traduire l'Inde
  • Trad-India, lire et traduire l'Inde
  • : Le blog de Dominique Vitalyos, traductrice littéraire du domaine indien (de l'anglais, du malayalam, de l'indonésien en français), keralaise à mi-temps
  • Contact

Profil

  • Chakori
  • Il s'en faut de peu que l'on n'ait été quelqu'un d'autre. 
J'ai laissé ce qui m'arrivait guider mon cours
et la vie m'a appris que Pseudosapiens s'était trompé : c'est la peur qui motive l'écrasante majorité de ses actes depuis les origines.
  • Il s'en faut de peu que l'on n'ait été quelqu'un d'autre. J'ai laissé ce qui m'arrivait guider mon cours et la vie m'a appris que Pseudosapiens s'était trompé : c'est la peur qui motive l'écrasante majorité de ses actes depuis les origines.

Texte Libre

Merci à Olivier Dion/Livres-Hebdo pour le portrait de l'avatar


Les liens concernant les critiques des livres traduits

se trouvent dans le document "liens de critiques

des livres traduits", parmi les pages 'littérature'.